Tous les systèmes d’info divertissement de voiture disponibles en 2020

Tous les systèmes d’info divertissement de voiture disponibles en 2020

Voici tout ce que vous devez savoir sur les écrans tactiles, les systèmes d’info divertissement et les options de connectivité embarquées disponibles dans chaque nouvelle voiture. La technologie est devenue le secteur le plus viable pour gagner de l’argent sur internet et faire fortune rapidement. Il est le plus grand vulgarisateur, et les sceptiques ne devraient pas chercher plus loin que les voitures d’aujourd’hui, elles offrent plus de choix que jamais quand il s’agit d’options de divertissement dans la voiture. Les constructeurs automobiles sont désireux d’entasser plus d’écrans et plus de fonctionnalités dans leurs modèles, le tout pour rendre votre trajet aussi facile et aussi agréable que possible.

Le grand nombre d’options peut submerger même le client de voiture le plus connu. Avez-vous besoin de navigation, ou la pléthore d’applications de navigation de votre smartphone suffira-t-elle ? Apple CarPlay ou Android Auto est-il une fonctionnalité incontournable ?

Aimez-vous la radio par satellite ou Internet? Il est essentiel d’analyser vos besoins technologiques en voiture avant de vous rendre chez le concessionnaire. Cela peut être une expérience frustrante dans la navigation des sites Web de consommateurs pas si sympathiques qui enterre l’information.

Pour vous aider, nous avons décomposé ce que les modèles offrent et leurs fonctionnalités. Cependant, pour l’instant, nous avons limité notre liste aux marques grand public. Désolé, mais vous ne trouverez pas de détails sur Bugatti ou Koenigsegg.

Par ailleurs, vous pouvez également trouver les meilleurs équipements de lavage voiture sur ce lien.

Cadillac

La Cadillac CT6, XT5 et Escalade utilisent des systèmes d’info divertissement à écran tactile Cadillac User Experience (CUE), avec une radio AM/FM/satellite intégrée, Bluetooth, USB et une connectivité auxiliaire, un support télématique OnStar et une navigation facultative et un point chaud Wi-Fi.

L’ATS, CTS et XTS ont une version mise à jour qui peut enregistrer les préférences d’un conducteur au cloud à utiliser dans plusieurs véhicules, et dispose également de la navigation «prédictive» et un magasin d’applications pour ajouter encore plus de fonctionnalités.

Les deux systèmes d’info divertissement disposent d’Apple CarPlay et Android Auto connectivité, ainsi que la navigation en option. Comme pour Chevrolet, les modèles de performance (ATS-V et CTS-V) peuvent être équipés d’un enregistreur de données de performance pour lire vos chansons du jour.

Les plus récents XT4, XT6 et CT5 ont un système d’info divertissement légèrement mis à jour qui ajoute un contrôleur de jogging rotatif sur la console centrale. Comme d’autres systèmes d’info divertissement à écran tactile General Motors, nous trouvons CUE facile à utiliser et à vivre avec.

Toutes les versions ont des menus simples qui peuvent être navigués en un coup d’œil en déplacement, et l’intégration CarPlay et Android Auto fonctionne bien avec les interfaces à écran tactile. La nouvelle version de CUE est nettement plus rapide dans ses réponses de performance, et ses graphismes sont un peu plus frais et plus croustillants, aussi.

Chevrolet

MyLink de marque, Chevrolet offre des systèmes d’info divertissement à écran tactile de 7 et 8 pouces sur la plupart des modèles, avec navigation facultative, ainsi qu’une connectivité intégrée au système télématique OnStar. Am/FM/satellite, Bluetooth, auxiliaire et USB sont tous inclus.

Sur les modèles de performance tels que la Camaro et la Corvette, vous trouverez même un enregistreur de données de performance en option qui peut enregistrer la vidéo et la télémétrie à partir de vos tours sur piste – tant mieux pour poster sur YouTube plus tard.

Le Bolt EV dispose des systèmes d’info divertissement légèrement différent axé sur l’offre d’informations sur son temps de charge de la batterie et d’autres informations, avec un écran de 10,2 pouces. Chaque Chevrolet prend en charge Android Auto et Apple CarPlay.

Le système MyLink de Chevrolet impressionne par sa simplicité, ses réponses rapides et sa facilité d’utilisation globale. La navigation intégrée et d’autres fonctions fonctionnent bien, tout comme les intégrations CarPlay et Android Auto.

Ses graphismes ne sont pas les plus flashy, mais dans l’ensemble une grande fonctionnalité fait encore MyLink un grand choix parmi les systèmes d’info divertissement grand public tout comme chez la nouvelle Toyota Yaris 4 de 2020.

Chrysler

La Chrysler 300 et Pacifica offrent tous deux le système d’info divertissement Uconnect 4 sur un écran de 8,4 pouces, avec quelques garnitures de mini-fourgonnette Pacifica offrant une version de 7 pouces de l’écran. Le système dispose d’Apple CarPlay et Android Auto connectivité, ainsi que Bluetooth, radio satellite, et aux et ports USB.

La navigation avec les données de trafic et de voyage SiriusXM est facultative. Dans le Pacifica spécifiquement, Uconnect Theater fonctionnalité permet de montrer des films sur les écrans arrière en option pour les enfants (ou les passagers plus âgés, sans doute).

La dernière version d’Uconnect est meilleure que jamais, avec des graphismes clairs et lumineux, des réponses rapides et des menus simples à naviguer. L’utilisation des contrôles climatiques à l’écran n’est pas toujours l’expérience la plus douce, mais Chrysler fournit des boutons physiques redondants pour la plupart de ces opérations.

Dodge

La Dodge Challenger et le Charger offrent aux acheteurs le choix de deux écrans tactiles alimentés par le logiciel Uconnect de l’entreprise, un 7 pouces et un 8,4 pouces. Les deux disposent d’Apple CarPlay et Android Auto connectivité, ainsi que Bluetooth, radio satellite, et aux et ports USB. L’écran de 8,4 pouces peut être mise à jour avec la navigation qui dispose de données de trafic SiriusXM et voyage, aussi.

Le SUV Durango offre les mêmes écrans, bien que son option de 8,4 pouces soit livrée de série avec la navigation.

Le Journey est le plus ancien véhicule de la gamme Dodge et possède donc les plus anciennes fonctionnalités d’info divertissement. Un écran tactile de 4,3 pouces est standard sur les modèles de base, avec la radio AM/FM, Bluetooth plus aux et les ports USB, ainsi que l’autoradio satellite avec bluetooth  en option.

Vous pouvez option jusqu’à l’écran de 8,4 pouces fonctionnant Uconnect 3 (une version derrière d’autres modèles Dodge), avec ou sans navigation, et sans aucun support pour CarPlay ou Android Auto.

Les modèles de performance du Challenger, Charger et Durango sont également livrés avec des écrans supplémentaires à l’écran pour ajuster les paramètres du véhicule, surveiller les données du moteur ou même enregistrer vos temps d’accélération et de freinage.

L’utilisation des contrôles climatiques à l’écran n’est pas toujours l’expérience la plus douce, mais Dodge fournit des boutons physiques redondants pour la plupart de ces opérations. Les systèmes d’info divertissement du Journey sont en retard dans la classe, tout comme le crossover dans son ensemble.

Ferrari

Les Ferrari d’aujourd’hui offrent essentiellement deux options d’info divertissement différentes. Les Portofino et GTC4Lusso ont des systèmes d’écran tactile de 10,2 pouces avec navigation. La famille 488 et le 812 Superfast, ainsi que le nouveau F8 Tributo, cependant, ont de petits écrans de couleur à droite du système d’info divertissement, contrôlé par des boutons sur le tableau de bord. Chaque Ferrari prend en charge Apple CarPlay (bien que ce soit une option payante), mais aucune n’offre Android Auto. Le F8 Tributo peut être optionné avec un petit écran tactile sur le côté passager du tableau de bord.

Bien que nous n’ayons pas encore eu la chance d’essayer le système de 10,2 pouces, l’affichage de couleur sur le GTB 488 est mieux décrit comme «minimal mais fonctionnel.

Rappel sur le code de la route

Champ d’application : Loi fédérale sur la circulation routière (LCR) du 19 décembre 1958 (État le 1er janvier 2020)

La présente règle de droit régit le déplacement sur la voie publique ainsi que la responsabilité civile, l’arrêt Bertrand de 1997, et l’assurance pour les atteintes causées par les mobilités urbaines motorisées, des cycles ou des locomotives assimilés à des voitures. Les soi-disant conducteurs des engins motorisés et les cyclistes sont soumis aux codes de la route [art. 26 à 57a] sur toute la voie publique. Par ailleurs, les autres utilisateurs de la voie publique ne sont soumis à ces lois que sur les voies de circulation ouvertes entièrement ou partiellement aux automobiles ou aux cycles.

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *